Tuez-les tous!

  • << Back to editing
  • Previous version by
  • << Older
  • Newer >>
  • Revert to this one
  • Edit
  • Fullscreen
  • Show comments
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Zoom:
     
     
  • Page:  / 2
  •  
  •  
  •  
  • Line spacing:
     
     
  • Word spacing:
     
     
  • Search:FindClose
 
search results
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
    
595.32
841.92
1
0
/rga/index.php?action=ajax&rs=GDMgetPage&rsargs[]=Tuez-lestous-passagesurlaFrance.pdf&rsargs[]=0
Tuez-lestous!1h11mnDe90à94,laguerreestdemoinsenmoinsuneaffairestrictementmilitaire.Ladifférenceentrecivilsetsoldatssestompetrèsvite.LesmasseshutusontmilitariséesetlescivilstutsideviennentlescibleslégitimesdelaguerrecontreleFPR.Ilnesagitpasdunedérivemaisdunevéritablestratégiepolitiquedurégimehutu.LaFranceestbienplusquuntémoinpassifdecetteévolution.Dèsle11octobre90,leministèredelaDéfensefrançaisenvoiesurplaceunexpertdesluttesanti-guérillaleColonelCanova.Voicisonordredemission:«aiderlesautoritésrwandaisesàaméliorerlacapacitéopérationnelledeleurarmée.()Fournirconseiletexpertiseauchefdétatmajorrwandaisetàsonéquipe.LarrivéeduColonelCanova,puisdesonsuccesseurleLieutenant-ColonelCholletcoïncideavecuneréorientationstratégiqueradicaledelarméegouvernementalehutu.Lesliensentrelesétats-majorfrançaisetrwandaissontdeplusenplusétroits,etleLieutenant-ColonelCholletestnomméConseillermilitairepersonnelduPrésidentHabyarimana.Documentofficiel:«àcompterdu1erjanvier1992,leLieutenant-ColonelCHOLLET,ChefdudétachementdassistancemilitaireetdinstructionexercersimultanémentlesfonctionsdeConseillerduPrésidentdelaRépublique».Acetitre,ilrencontrerégulièrementlecolonelSerubuga,chefdétat-majoradjointduRwanda.Etcestcethomme,leColonelSerubuga,quivaprofondémenttransformerlarméerwandaise.IlcréeunpôledecommandementofficieuxavecleColonelThéonesteBagosora.Sousleurimpulsion,larméevaprogressivementquadrillerlensembledupays.Ilsvontorganiserlesstructuresdautodéfensepopulaireetpousseràunepolitisationàoutrancedessoldatsdelarmée.PatrickdeSaint-Exupéry:«groupesdautodéfense,formationdemilices,guerrepsychologique,guerremédiatique,quadrillageterritorial,structuredecommandementadapté,hiérarchieparallèle:onretrouvetousceséléments-làauRwanda.Tous.Ilssonttousprésents.Etjeviensdénoncerlespiliersdeladoctrinedelaguerrerévolutionnaire.Ladoctrinedelaguerrerévolutionnaireunguerrepolitico-militaire,cenestpasuneguerredesoldatsentresoldats,cestlextensionultimedelanotiondeguerretotale.»Ladoctrinedelaguerrerévolutionnaireesthéritéedesguerrescolonialesfrançaises.ElaboréeenIndochineetenAlgériepourluttercontreleViet-minhetleFLN,elleestconçuecommelaformelaplusaboutiedelalutteanti-guérilla.AppliquéeparlarméerwandaisecontreleFPR,ellevapermettreauxextrémisteshutudorganiseruneguerrepopulaireetraciale.LorsquelegrosdestroupesfrançaisesseretirentduRwandafin1993,larméegouvernementaleestprofondémentréorganisée.Ellesesttransforméeenunearmeredoutable,auxmainsdesfanatiquesduHutuPower.Pendanttoutescesannéesdeguerre,leschoixpolitiquesdeParisaurontétédictésjusquauboutparlanécessitédebarrerlarouteauFPRetlavolontédedéfendrelinfluencefrançaiseenAfrique.Pourtant,laFrancesavaitmieuxquaucunautrepaysquelaviedesTutsiduRwandanetenaitquàunfil.Lesdirigeantsfrançaisétaientlespremierstémoinsdelaradicalisationdurégimerwandais,etlerisquedungénocidefutenvisagétrèstôtparParis:lorsqueleleaderduFPRPaulKagaméserendauQuaidOrsayenjanvier1992,ilyrencontreledirecteurdesaffairesafricainesetmalgaches,PaulDijoud.PaulKagamé:«()Ilmedisait:[toutdabordvousnepouvezpasvaincrelesforcesgouvernementalesetprendrelepouvoir,vousperdezvotretemps,maisdetoutefaçon,(PK:
GLIFOS-digital_archive
Share this document
X

Send E-mail