Génocide Rwandais: l’Agence France Presse est-elle un organe de désinformations?

  • << Back to editing
  • Previous version by
  • << Older
  • Newer >>
  • Revert to this one
  • Edit
  • Fullscreen
  • Show comments
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Zoom:
     
     
  • Page:  / 6
  •  
  •  
  •  
  • Line spacing:
     
     
  • Word spacing:
     
     
  • Search:FindClose
 
search results
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
        
595.2
841.8
1
0
/rga/index.php?action=ajax&rs=GDMgetPage&rsargs[]=L information transmise par l A.F.P sur le Rwanda durant le genocide.pdf&rsargs[]=0
Ilfautnoterquecetexteneconcernequel'informationtransmiseparl'A.F.P.surleRwandadurantlegénocide.L'auteurneprétendpasiciquel'A.F.P.neseraitqu'unorganedepropagandeetdedésinformation,sonanalysemettantuniquementenlumièrecertainesdérives(grilledelectureethnique,reprisedessourcesofficielles)qui,dansletraitementdecetragiqueévénement,n'ontmalheureusementpasétéleseulfaitdecetteagence.Sil'auteurs'interrogesur"l'indépendancedecetteagencedepresse",sesinterrogationsneconcernentdoncqueletraitement,parl'A.F.P.,dugénocidedestutsisrwandaisetl'éliminationdeshutusquis'yopposaient.iSoCommuniqué:Génociderwandais:lAgenceFrancePresseest-elleunorganededésinformation?DavidMaillardLAFPavaitunevisionethnistedesévénementsquiavaientlieuauRwandaen1994.JeanChatain,journalistedeLHumanité,envoyéspécialauRwandapendantlesévénementsde1994lesignalaitdéjààlépoque.Alaquestionquellevisionaviez-vousduRwandaavantdepartir?”,ilrépondàIsabelleGaudinquilainterviewé:Jesuispartiavecdespointsderepèrestrèsflous.Etcelatientaufait,entreautres,quonétaitdépendantduneseulesourcequiétaitcelledesagencesdepresse.Honnêtement,ilyaeuicirétentiondelinformationdansbeaucoupdechoses.Ainsipouravoircetteconvictionquilyavaitungénocide,ilfallaitpasserau-delàdessourcestraditionnellesdelinformationdelapresseécrite.JavaisacquiscepressentimentquilyavaitgénocidepardifférentscontactsaveclaminoritérwandaiseenFrance,maisaussienconstatantlescontradictionsdanslessourcesdinformationquonavait.QuandonparlaitduFPR,lAFPnemanquaitjamaisuneoccasiondeparlerdugénéraltutsiKagameetprésentaitsonmouvementcommeethniquealorsquelePrésidentétaitunHutu.[1].1.LattentatcontrelavionPrésidentiel.Pourcommencer,ilestintéressantdevoircommentaététraitélattentatcontrelavionPrésidentiel.Le6avrilà21H16(soitmoinsduneheureaprèslévénement),tombeunepremièredépêcheAFP,faisantmentionduneinformationdelagencedepresseBelgaàBruxelles,àquilambassadeurduRwandaàBruxellesannonçaitquelavionduPrésidentaétévictimedunattentat,ilauraitétéatteintpardestirs[2]enarrivantsurlaéroportdeKigali.A21H48,unesecondedépêchetombedepuisParis.LeQuaidOrsay(quitientsesinformationsdelambassadedeFranceàKigali)annoncequunavion,ayantàsonbordlesPrésidentsrwandaisetburundais,sestécraséetquaucuneindicationnaétéfourniesurlescirconstancesexactesdanslesquelleslesdeuxchefsd'étatonttrouvélamort[3].A1H12le7avril,unenouvelledépêchetombedepuisNewYork,lereprésentantduRwandaàlONU,Jean-DamascèneBizimana,ditquelavionaessuyédestirsderoquettesetquelesPrésidentsontétéassassinésparlesennemisdelapaixauRwandaetauBurundi[4].Onpeutvoirparcettedernièreaffirmationquelecampgouvernementalcommenceàsous-entendrequelattentatestauxTutsiengénéraletauFPRenparticulier.
GLIFOS-digital_archive